MiniJ vs la peur du caca

Aujourd’hui on va parler caca. Voilà, c’est dit. Rassure-toi, il n’y aura pas de photo de pot ou de toilettes, ni les fesses potelées de MiniJ.

MiniJ a des problèmes avec le caca. Bon, si tu me connais tu le sais probablement déjà, il se constipe seul essentiellement parce qu’il a peur d’avoir mal. On galère comme ça depuis plusieurs années, en alternant les compotes aux pruneaux, le jus de pomme, le Forlax, les pipettes de glycérine ou de Microlax (ultime recours).
Au quotidien c’est galère : on ne se rappelle pas forcément de quand date le dernier caca, parfois on a l’impression que ça va mieux puis paf, nouvelle crise, blocage + pleurs + hurlements + douleurs + fissures.
Bref, le fun !!

Fin janvier j’ai mis en place un système de calendrier (avec Pat’Patrouille, je me suis dit que ça le motiverait), et à chaque caca il mettait un tampon. C’est un peu valorisant pour lui, en plus il aime bien mettre un coup de tampon (il en profite souvent pour mettre un tampon cœur sur chaque main …) et puis ça nous permet surtout de visualiser la distance entre deux cacas.
Au début la barre était plutôt basse : 1 caca minimum par semaine, avec une pipette le 7ème jour si nécessaire. Grosso modo à partir de J5 il était en mode « gros bidon tout rond » et il réclamait la couche, commençait à pousser et bloquait le tout dès que ça commençait à sortir. Du coup la pipette de glycérine à J7 était quasi systématique (même si c’est pas génial) et il allait bien mieux après, il était clairement soulagé !!

Je sais, il n’y a que 30 jours en avril, mais je ne m’en suis rendu compte qu’une fois le livret terminé …

Puis en avril on a monté la barre à 1 caca tous les 5 jours. Pas facile facile, mais en gros si son corps est habitué à garder 7 jours de selles, à 5 jours il n’est pas « plein » donc n’a pas forcément envie. Le but était donc d’habituer doucement le corps à faire à J5 max. Clairement, c’était un peu laborieux, mais un peu mieux que la phase des 7 jours.

Début juin, MiniJ a fait une balanite : inflammation du gland, son pénis était écarlate, il faisait 2-3 fois la taille normale, la peau était tellement tendue qu’elle luisait et il avait hyper mal au contact.
Du coup pas de couche pendant la nuit, pour lui couche = bobo, donc il a totalement arrêté les couches pendant la nuit (il y a eu quelques pipis, mais avec la balanite ça me rassurait qu’il fasse pipi !).
Sur le mois de juin il a aussi fait deux épisodes de gastro express (24-48h) et pendant quelques jours on a remis des couches – pour son confort et aussi pour la facilité ! Une fois la gastro terminée, j’ai rangé les couches.

Puisqu’il pense que nous n’avons plus de couches, j’ai joué le jeu et je lui ai dit qu’il faudrait maintenant faire caca au pot ou aux toilettes. Les 2-3 premières fois il n’était pas chaud, puis finalement comme il n’avait pas d’autre solution il faisait aux toilettes.
C’était beaucoup plus rapide que ses épisodes où pendant parfois 2 jours il réclamait une couche, bloquait, nous disait que c’était passé et enlevait la couche, et rebelote 15 minutes plus tard …
Et puis surtout j’ai l’impression qu’il a enfin assimilé que ce n’est pas si difficile que ça, qu’il n’a plus mal sauf s’il essaie de se retenir, qu’il est vite soulagé.

Il a parfois un petit peu peur, surtout après l’épisode de gastro, mais d’une façon générale ça va beaucoup mieux. Il fait caca tous les 2 à 3 jours et franchement ça nous change la vie !! Je pense que son corps s’est habitué à garder moins de matière, du coup il a plus souvent envie.

Hier nous étions à J5, la limite à ne pas dépasser, je redoutais déjà le moment de la pipette le soir … Puis Nounou m’a envoyé un message pour dire qu’il avait fait caca chez elle, aux toilettes, et surtout sans difficulté !

Bref, à toi parent d’un enfant qui a du mal à faire caca, parce qu’il a peur du caca, peur de perdre une partie de lui, peur des toilettes, peur d’avoir mal … Courage ! Je t’envoie une cargaison de bonnes ondes.
De notre côté, j’espère que MiniJ va continuer comme ça pour qu’on puisse être à J3 max au quotidien !!

Le gros côté positif de la balanite c’est quand même que depuis, sauf gastro, MiniJ ne met plus du tout de couche \o/

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “MiniJ vs la peur du caca”

  1. Il a fallu une dizaine de jours à mon Loulou pour accepter de faire caca aux toilettes… Aucun souci pour le pipi, quasiment pas d’accident mais alors le caca finissait systématiquement dans son slip…
    Et finalement il a fait une fois dans les toilettes, son caca devait être conséquent car ça a fait un gros plouf qui l’a fait rire aux éclats et depuis plus de souci.

    C’est pas évident cet apprentissage, notamment quand il y a des soucis de constipation… Mon filleul est dans ce cas et il essaye de se retenir le plus longtemps possible, on le voit serrer les fesses et ne plus bouger d’un iota quand il a envie mais tout doucement il commence à comprendre que si il se laisse aller aux toilettes alors ça va.

    Bon courage !

    1. Bonjour,
      Le plouf nous a posé des problèmes aussi : il avait hyper peur des éclaboussures !
      Ça a commencé à passer quand nous étions chez nos amis, leur toilette a une sorte de rebord donc pas d’éclaboussures !

Répondre à Vinie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.