Retourner au travail après bébé : mon congé parental à mi-temps

Après 5 mois d’arrêt (arrêt de travail + congé maternité) je m’apprête à reprendre le chemin du travail jeudi (le 15/10). MiniJ aura 11 semaines, c’est une semaine de plus que Crapaud – il était arrivé à DPA + 4 jours, donc la fin du congé maternité a été repoussée de 4 jours – mais ça reste peu.

Nous sommes le 20/10, je me pose enfin. Crapaud et MiniJ sont à la sieste et plutôt que d’en profiter je suis ici, parce que j’ai un peu ce besoin d’écrire (mais je vais faire vite, et après canapé ^^). Bref, nous sommes le 21 (t’as vu comment les jours passent vite ?) et j’ai déjà fait 5 journées, ou plutôt 5 journées à mi-temps, de 9h à 12h49. Et boudiou qu’est-ce que je suis fatiguée !!

12108798_10153638533919029_3606378804456613737_n

Concrètement ma journée se passe comme ça : je me réveille vers 7h15 (7h30 pendant les vacances), je fais la tétée du matin avec MiniJ et en même temps je fais le tire-lait de l’autre côté, je vais réveiller Crapaud, si MiniJ s’est endormi à la tétée je prends mon petit déjeuner et je me prépare sinon je vais habiller MiniJ et je m’occupe de moi. Pour Crapaud c’est assez simple, comme je l’avais prévu : je fais chauffer son lait, je lui beurre une ou deux tartines et il fait le reste tout seul, ça c’est cool ^^
Après reste à préparer le sac pour nounou (un cahier de vie + le lait tiré que je mets dans un sac isotherme), préparer mes affaires : tire-lait et accessoires, pots de conservation, sac isotherme, 1 jeu de coussinets d’allaitement – et on est partis. Le temps d’arriver à l’école ou chez nounou et MiniJ dort déjà.

Au boulot la matinée passe assez vite, ce n’est pas facile de reprendre ses marques après une longue période d’arrêt et encore moins de partager son bureau avec une autre personne (je suis là le matin et ma remplaçante l’après-midi). Quand j’arrive je change la chaise, je reprends ma souris sans fil, je baisse l’écran, je bouge mon tapis de souris … Et je remets tout en place pour ma remplaçante avant de partir. Je ne me sens plus « chez moi » dans mon bocal et c’est plutôt étrange.
Je fais une pause tire-lait entre 11h30 et 12h, mais ce qui a changé par rapport à l’allaitement de Crapaud c’est que je ne me mets plus dans les toilettes. Non, je m’enferme dans la salle de réunion, je ferme les stores et je m’installe tranquillement. Rien que ça ça change tout !! Ce qui est difficile c’est que j’ai faim, j’essaie de prendre un petit en-cas vers midi pour tenir le coup, mais pour l’instant sur 5 jours je n’y ai pensé que 2 fois …

Je récupère MiniJ (et Crapaud pendant les vacances) vers 13h15, mais parfois MiniJ est en fin de biberon donc il m’arrive de rentrer autour de 13h45 / 14h00, je vous raconte pas comment j’ai faim !! Sauf que même si MiniJ vient de dégommer un biberon de 125 ml, même si il semble profondément endormi, une fois la coque posée dans le salon il se réveille et il lui faut une tétée. J’avoue, j’adore ce moment de retrouvailles (même si j’ai méga faim ^^), je plonge dans ses grands yeux gris / bleu tournés vers moi, je guette ses sourires, ses petits sons, sa main trouve mes doigts et s’agrippe. Je le regarde tomber dans les bras de Morphée avec ses yeux qui roulent.
J’adore cette tétée de retrouvailles, je me sens merveilleusement bien, comme apaisée. Je pourrais rester des heures à le regarder, à caresser sa main, ses cheveux, son visage.

L’après-midi – si MiniJ n’est pas trop en mode pot de colle – je profite de Crapaud, on fait des coloriage, on joue aux cartes, on regarde un dessin animé, il m’assomme de « ça va maman ? je t’aime de tout mon coeur maman ! » (j’ai même eu le droit à un « je t’aime plus que tout au tout ! » qui m’a bien fait rire).
Pour l’instant je suis fatiguée, je pense qu’il faut que je reprenne le rythme après 5 mois d’arrêt, et puis MiniJ a beaucoup tété ces deux derniers jours, probablement le pic des 3 mois. N’empêche que demain j’emmène Crapaud au cinéma, en tête à tête mère / fils, ce que j’aurais voulu faire en fin de grossesse.

Bref, j’apprécie énormément ce congé parental à mi-temps ! Ca risque de piquer un peu financièrement pendant les 6 mois qui viennent, mais je suis persuadée d’avoir fait le bon choix. Je pense surtout que c’est un atout majeur dans la prolongation de l’allaitement de MiniJ (pour rappel à la même période Crapaud commençait le lait artificiel).
Je vous dis que je redoute déjà la reprise à plein temps mi avril ? 🙁

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 réflexions au sujet de « Retourner au travail après bébé : mon congé parental à mi-temps »

  1. Je pense que c’est une très bonne solution, et c’est vrai que de pouvoir continuer l’allaitement c’est vraiment un plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *