J’ai lu : Le Mausolée de Edouard Moradpour

Depuis que je suis Maman, il y a deux choses qui me manquent énormément : les sorties ciné et les bouquins (bon en fait il y a plein plein de choses genre la grasse mat’, le bain tranquilou, … mais on va pas se fâcher). Du coup je vais essayer de me rattraper et je vais vous parler aujourd’hui du dernier roman de Edouard Moradpour, Le Mausolée.

Le Mausolée Edouard Moradpour

Côté lecture j’ai plutôt tendance à rester dans mon « cercle de confiance ». Je lis les auteurs que j’aime et je m’en écarte rarement puisque que je ne lis plus autant qu’avant (bouhouhou). Du coup je ne connaissais absolument pas Edouard Moradpour. Par contre le résumé en 4ème de couverture m’a tout de suite intéressé :

Moscou, 2014. Dans la Russie trouble et tourmentée de Poutine, Tatiana gagne sa vie en dansant tous les soirs au Club 121, haut lieu de rencontres entre hommes d’affaires. Sa beauté ne laisse personne indifférent, et surtout pas Oleg Bezroukov. La jeune femme succombe rapidement au charme magnétique de ce dernier. Mais très vite, le doute s’installe. Qui est cet homme qui paraît si amoureux mais ne cesse de disparaître sans la moindre explication et surtout, semble être doté d’un étrange et inquiétant pouvoir de prédiction ? En tentant de percer le mystère Bezroukov, la jeune femme va se retrouver entraînée dans les coulisses d’un monument emblématique, objet de tous les fantasmes, symbole d’une Russie partagée entre tradition et modernité, superstition et rationalité : le mausolée de Lénine. Dans cette aventure, Tatiana devra accomplir une mission périlleuse : arracher le corps embaumé de Lénine des griffes d’une mystérieuse organisation secrète pour l’enterrer dans une forêt de l’Oural. Mêlant suspense, politique et mysticisme, Édouard Moradpour signe un thriller habilement construit autour d’un des monuments les plus énigmatiques et fascinants du XXe siècle.

J’ai reçu le livre avec une superbe dédicace. Je vous raconte même pas comment ça me fait plaisir d’avoir un livre dédicacé ^^

Le Mausolée Moradpour

Ce que j’ai aimé dans Le Mausolée c’est le dépaysement : d’une manière générale dans les livres que je lis l’histoire se déroule aux Etats Unis ou en Angleterre (Harry Potter 😉 ). Ici on se retrouve à Moscou, dans un avenir très proche. Un des inconvénients reste la prononciation de certains mots : « Il s’agissait de la mine de Raspadskaïa, à Mejdouretchensk, dans la région de Kemerevo ». Voilà, vous avez compris maintenant ^^ Par contre ça ne gêne en rien la lecture et ça c’est bien. En fait ce dépaysement me plaît parce que je retrouve cette connotation slave qu’on trouve dans les romans vampirique alors c’est du tout bon.

Au début, même si je prenais du plaisir à lire Le Mausolée, j’avais un petit peu l’impression de ne pas vraiment avancer dans le thriller. L’élément déclencheur, celui qui m’a donné envie de ne plus lâcher le livre, est arrivé en milieu de lecture. Il faut savoir que depuis qu’elle est toute petite, Tatiana entend une voix dans sa tête, une voix qui lui répète « Tatiana, tu vas sauver la Russie ». Elle ne savait pas vraiment pourquoi ni comment. Mais à un moment ce « Tatiana, tu vas sauver la Russie » prend tout son sens et c’est là que je me suis retrouvée dans cet état d’excitation que j’ai systématiquement quand je lis un bon roman (je parle pour moi hein, les goûts ne sont pas les mêmes pour tous). Cette sensation d’être en plein cœur de l’histoire, de vraiment connaître les protagonistes. Cette boule au ventre avant qu’il ne se passe quelque chose. J’aime ressentir les mêmes émotions, être emportée par l’écriture.

Tu l’auras compris, j’ai vraiment aimé Le Mausolée !! Je pense que je vais le relire en début d’année 2014 pour mieux apprécier le début de l’histoire. Un grand merci à Edouard Moradpour pour cet agréable moment passé avec Tatiana (et Piotr). Je verrais vraiment bien une adaptation ciné.
Pour plus d’infos n’hésitez pas à visiter la page Facebook Le Mausolée ou encore la page Le Mausolée chez Michalon 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *