Bébé dans le bain : mon Crapaud dans l’eau (part I)

Premier bain à la maternité

Crapaud a pris son premier “bain” deux jours après sa naissance. Ce n’était pas vraiment un bain, mais plutôt une découverte de l’eau. Bref, le premier bain de Crapaud a été un moment très impressionnant pour moi, jeune primipare : dans mon esprit un bébé (et encore plus le mien) c’est fragile, très fragile. J’ai découvert pendant sa première toilette qu’un nouveau-né est souple. Voici mes souvenirs de mon Cours de Bain.

Le premier bain de Crapaud a été donné par une dame en blouse (auxiliaire ? Infirmière ?) qui m’a gentiment expliqué qu’il faut se dépêcher pour que bébé ne prenne pas froid. Ça c’est assimilé facilement. Ce qui m’a vraiment frappé c’est sa façon de tirer sur le bras de Crapaud pour lui savonner les aisselles. En voyant ma tête elle a juste trouvé bon de dire “ne vous inquiétez pas, ce n’est pas aussi fragile que ça en a l’air !”. Gné ?? C’est mon petit bout à moi qu’elle était en train de triturer dans tous les sens !! Bon, je me suis dit qu’elle devait s’y connaître un minimum. Et Crapaud ne disait rien, donc je l’ai laissé faire.

Une fois plein de mousse elle l’a installé dans le lavabo, la tête calée au creux de sa main, un léger filet d’eau à 37 °C (“Faut toujours vérifier Madame, parce que les thermomètres des robinets de la maternité marchent pas du tout”. Je confirme, lors de mon passage à la maternité un robinet réglé sur 37°C était d’abord très froid, puis très chaud, puis encore très froid…).

Crapaud avait vraiment l’air d’apprécier le “bain”. Le lendemain c’était à mon tour de lui donner. Je me suis sentie perdue au départ, puis avec beaucoup d’hésitation j’ai finalement réussi à le laver. Bon, j’avoue, je n’étais pas toute seule, une dame en blouse donnait un cours de premier bain à de nouveaux heureux parents juste à côté de moi, et elle gardait un œil sur moi ^^ . Malgré tout je savais très bien que le prochain bain serait à la maison, seule …  Mais j’étais équipée !!

Le matériel à la maison

Pour donner le bain de bébé, il existe plusieurs solutions.

Le réducteur de lavabo

réducteur lavabo PUJIdéal pour les mamans qui ont un grand lavabo, il est aussi pratique pour les petits espaces, et aussi pour éviter de se casser le dos / les genoux à chaque bain. Le réducteur Puj est doux et souple pour plus de confort.

Sur la photo : le réducteur de lavabo PUJ chez Oclio.

La baignoire pour bébé

Baignoire seau BanoIl en existe plusieurs modèles. Des pliables, gonflabes, en plastique, façon seau pour les nouveaux nés , avec transat intégré, à poser sur la baignoire des grands, ou encore en système tout-en-1 transportable avec table à langer et rangements.

Sur la photo : la baignoire Bano de chez Hoppop.

Le réducteur de baignoire

Réducteur de baignoireA utiliser quand bébé est plus grand. Pratique, il permet de consommer moins d’eau pour le bain de bébé. Par contre je déconseille tant que bébé est tout petit, parce que bonjour le mal de dos après !!

Sur la photo : le réducteur de baignoire BabyDam chez Oclio.

Mon matériel pour le bain de bébé

Quand Crapaud était encore bien au chaud, on a beaucoup réfléchi au système qui serait pour nous le plus pratique. On a donc choisit de mettre la baignoire de Crapaud sur une planche (spécialement créée par mon beau-frère, peinte en jaune pour le côté mixte, et avec sécurité pour que la planche de tombe siouplé !) posée sur notre baignoire, et d’installer le tapis à langer sur notre machine à laver. J’ai donc acheté une baignoire avec bouchon de vidange – on y pense pas assez, mais c’est super important le bouchon de vidange !! – et un petit transat avec une tête rigolote et une partie antidérapante pour éviter que Crapaud glisse dans l’eau.

Baignoire Thermobaby

Baignoire Thermobaby

Transat Thermobaby

Transat Thermobaby

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply